Transferts…Enfer ?

 

C’est quoi un transfert entre deux îles des Cyclades ? Il faut d’abord trouver la bonne date, car certaines îles ne sont pas desservies tous les jours. Ensuite sur internet voir les différentes possibilités, une à trois en général dans la journée, des horaires très matinaux jusqu’à tard le soir. Pour quitter Milos et rejoindre Naxos nous sommes dans l’obligation de descendre avant sur l’île de Paros, car à notre grande surprise le bateau est complet entre Paros et Naxos…Lorsque nous découvrons la taille de notre première navette nous comprenons la situation, elle est beaucoup plus petite que celles que nous avons déjà prises.

 

 

Jeudi 15 Septembre…Départ juste après le lever du jour, le temps de prendre une photo d’une église et de suivre Chris…Après 1H30 de traversée presque en aveugle car confiné, nous débarquons à Paros avant d’embarquer trois heures plus tard dans un beaucoup plus gros ferry, plus lent mais moins cher.



 

Bien loin de nos voyages “Vertueux” à vélos, c’est dans les transferts que nous prenons le plus conscience ce que représente aujourd’hui le tourisme de masse…La taille des bateaux et leurs fréquences avec la gestion journalière de ces milliers de touristes de tous les âges et toutes les conditions sociales embarqués au plus vite pour atteindre d’autres îles ou bien de rejoindre par avions, Athènes, Santorin, Mykonos et repartir toujours plus vite pour retrouver son chez soi quelques part en Europe et ailleurs…Comment faire autrement ? Comment pouvoir arrêter ce mouvement infernal ?

 

 

 

Sur les îles, pas de tri sélectif, l’utilisation de l’eau est sans limite, la centrale électrique de chaque île fonctionne au pétrole, l’essence est à 2€50…Le sol est brûlé comme jamais…Mais TOUT VA BIEN

 

 

 

13H30 arrivée à Naxos, au bout du quai nous prenons un bus régulier pour retrouver 10 minutes plus tard, notre “hôtel” en bord de mer avec piscine et son studio équipé d’une cuisine. Première baignade et première marche en bord de mer au SunSet avec une rencontre improbable…Un mariage au bord de l’eau !

 

 

 

A suivre…