Peintures tribales…

Ce Lundi et pour la journée,Véronique la maîtresse de maison et guide nous transporte au Sud-Ouest de l’île par la route de la côte (parfois totalement défoncée). Le début du parcours est sous une pluie fine peu à peu remplacée par une alternance de nuages et soleil.

 

 

 

 

Premier arrêt dans le village typique de pêcheurs à Anse la Raye avec ses maisons/cabanes en bois plus que modestes, des habitants qui semblent attendre…Sans oublier sa grande église catholique et son magnifique plafond en bois qui fait le plein tous les dimanches.

 

 

 

 

Droit vers la mer, un quai d’un autre âge et sur la plage des embarcations qui évoquent un passé plus glorieux et riche en poissons, remplacé par une halle en béton et ses stands avec des objets tous semblables et sans véritable originalité… 

 

 

 

 

 

 

 

 

Excepté quelques objets qui rappellent leurs racines tribales…

 

 

 

 

Deuxième arrêt sur les hauteurs de Canaries, village marin qui semble par la qualité de ses maisons montrer sa capacité à vivre avec son temps.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour la pause “Lunch”, Véronique nous fait la surprise d’un restaurant à la cuisine typique, en formule buffet histoire d’apprécier plusieurs fois les plats épicés de l’île et une vue…

 

A couper le souffle !

 

 

 

A gauche des 2 pitons appelés Gros Piton et Petit Piton, qui culminent,  à 786 mètres et à 743 mètres de hauteur il y a le piton Mitan, le coeur du site volcanique, avec la présence d’un champ géothermique, comportant des sources chaudes et dégageant des fumeroles de souffre qui montre que l’activité volcanique est toujours d’actualité. Mais avant tout en bas proche du village la Soufrière, visite en déambulation d’un très beau jardin botanique.

 

Cliquez sur les photos pour agrandir…

 

 

 

 

 

 

Prendre un peu de hauteur pour rejoindre le point brûlant de l’île, nous commençons par une explication documentée mais rapide du phénomène de cette résurgence volcanique par une guide du pays. Pour en savoir un peu plus cliquez ici.

 

 

 

 

Avant de prendre le chemin du retour, il faut absolument vivre cette expérience de plonger dans une eau sulfureuse à 40° et c’est chaud…La suite se passe de commentaires…

 

 

 

 

Dernière et belle surprise…Le soleil nous attendait pour illuminer la baie de la Soufrière !

 

Lumières magiques ! féériques !

 

 

 

 

 

 

Il avait un joli prénom notre guide, Véronique…

 

 

 

 

The Land, the People, the Light.                       A suivre…