JEUX DE CARTES

 

INDISPENSABLE !

 

Pour situer la Grèce dans le bassin Méditerranéen et plus particulièrement les îles des Cyclades que nous parcourons durant nos premières semaines de présence en Grèce.

 

 

 

La Grèce byzantine (395-1453)

Christianisée dès le IV siècle, la Grèce occupe dans l’Empire byzantin une place essentielle par son adhésion à la religion orthodoxe.

 

La Grèce dans l’Empire ottoman (XVeXIXe siècles)

Cinq siècles de domination turque au sein de l’Empire ottoman ne remettent pas en cause l’adhésion des Grecs à la religion orthodoxe. Le sentiment national se développe.

 

 

 

 

La Grèce indépendante (1832-1944)

Le pays accède à l’indépendance en 1832, après dix ans de lutte contre le pouvoir ottoman, il n’est encore qu’un petit royaume « protégé » par l’Angleterre, la France et la Russie. Jeux d’influence des grandes puissances, guerre de Crimée, guerre russo-turque, aussi bien que révoltes internes affectent la formation de la Grèce moderne. Issue de la guerre gréco-turque (1921-1922), la République grecque (1924-1935) sombre dans l’anarchie et la dictature, avant d’être happée par la Seconde Guerre mondiale, entre occupation italienne et allemande.



De 1944 à nos jours…

Après une guerre civile (1944-1949) opposant les résistants communistes aux partisans royalistes, la Grèce qui se trouve être l’un des enjeux de la guerre froide est intégrée dans le camp occidental (OTAN, 1952), mais la démocratie reste fragile. Sa consolidation après la dictature des colonels (1967-1974) est confirmée par l’adhésion à l’Union européenne (1981). Une intégration fortement ébranlée, depuis 2009, par les effets dévastateurs de la crise économique et financière.

 

 

 

 

 

LES CYCLADES.

 

Archipel îlien magnifique de l’Égée, portent le nom des Nymphes homonymes qui, selon la mythologie, ont été métamorphosées en roches par Poséidon. Le nom dérive du mot “Kyklos” (cercle en grec), parce que les îles forment un cercle imaginaire autour de Délos, l’île sacrée où Apollon est né.

 

 

 

LES CYCLADES.

 

33 îles et îlots, desquels les 24 suivants sont habités.

 

Amorgos, Anafi, Andros, Antiparos, Donoussa, Iraklia, Thirassía, Ios, Kéa, Kimolos, Koufonissi, Kythnos, Milos, Mykonos, Naxos, Paros, Santorini, Sérifos, Sikinos, Sifnos, Syros, Schinoussa, Tinos et Folégandros.