Voir Bangalore et…

 

Avant de poser le pied ailleurs il faut souvent prendre l’avion…Aujourd’hui il semblerait que ce soit trop…Pourtant un moyen de transport incroyable accessible à beaucoup en raison des tarifs et de la rapidité avec lequel vous êtes « téléportés » dans un autre monde comme celui des 1 milliard et 400 millions d’Indiens bien loin de nos préoccupations d’Européens surprotégés….Mais comment font-il dans ce mouvement perpétuel pour en connaître le nombre…

 

 

 

 

Vol de jour décollage 11H le matin mais avec une arrivée de nuit 1H du matin…Après un long passage à la douane, nous roulons pendant presque une sur des « freeways » jamais désertes…3 Heure dans la nuit de Bangalore devant la porte de notre hôtel “Airlines” fermée il y a toujours une solution…Après quelques heures plus tard d’un repos inespéré, nous découvrons notre auberge mi parking et bien d’autres activités.

 

 

Il y a les bruits, tous les bruits de la ville amplifiés, les odeurs, un savant mélange de poussières des chantiers interminables avec les gaz d’échappements de toutes sortes de véhicules qui feraient s’évanouir tous les protecteurs de la terre face à cette marée humaine en marche et que rien ne semble vouloir arrêter. C’est la troisième fois que nous venons en Inde et rien ne semble vouloir changer…Mais le peuvent ils…Au Karnataka il y a la population de la France pour un territoire qui en fait le tiers…

 

 

Premier arrêt devant le palais du gouvernement, première visite d’un palais de maharajah, première déambulation dans les rues du bazar central et principal de Bangalore, il faudrait la journée pour parcourir toutes ces rues débordantes de produits de toutes sortes.

 

 

Sans oublier le plaisir de la marche dans les rues de Bangalore qui sont les premières et pas les dernières de notre aventure commune sur nos 5 prochaines semaines, sans oublier notre premier excellent et typique repas indien. 

 

 

 

 

 

 

 

 

A SUIVRE…