THALES. Avant les autres…

 

Considéré comme le premier philosophe grec, Thalès de Milet est une figure de l’astronomie et des mathématiques. Il est à l’origine du théorème de Thalès et figure sur la liste des Sept sages de la Grèce antique. Comme la plupart des personnages de cette époque, les dates de naissance et de sa mort ont été adoptées par consensus. Né vers 625 av. J-C à Milet et a disparu vers 547 av. J-C. La fondation de l’école milésienne est attribuée à Thalès, comme beaucoup de théorèmes de mathématique, mais prudence sur cette paternitéé…Mais Son impact sur la philosophie et les sciences est bien réel. Il est l’un des Sept sages de la Grèce antique. 

 

 

Homme politique…Thalès commence sa carrière en tant que commerçant, puis homme politique. Fils d’Examios, marchand, et de Cléobuline, il serait d’origine phénicienne ou grecque. Aurait joué un rôle primordial en tant que conseiller politique lors du conflit médo-perse qui oppose les polis (cité-État) grecques menées par Crésus, roi lydien, contre le roi perse Cyrus II. Thalès se serait opposé à une alliance avec Crésus, ce qui sauve la cité-État de Milet lors de la victoire de Cyrus. Habile en affaires, il acquiert d’abord renommée et fortune grâce à son rôle politique et son ingéniosité dans le commerce.

 

Philosophe…Thalès tente de comprendre la nature à travers les éléments qui la compose, et particulièrement l’eau. Pour lui, cette dernière serait à l’origine de tout. Nécessaire à la vie des êtres vivants, quels qu’ils soient, il fait de l’eau le principe explicatif de l’univers, à la base de l’air, du feu et de la terre. Dans sa démarche et ses diverses expériences scientifiques, il apporte pour la première fois une rationalisation du monde, ce qui fait sa renommée encore aujourd’hui. Cette pensée a eu un profond impact sur la philosophie de Platon et d’Aristote, deux siècles plus tard. La légende dit qu’il n’écrivait rien alors même que l’écriture est la base de l’école Milésienne qu’il aurait fondée. Première puissance maritime d’Asie Mineure, il s’impose depuis le VIIIe siècle av. J-C. Cette position implique une concentration de pouvoirs et de savoirs au cœur de la polis, observation donnée par plusieurs auteurs anciens qui attestent que Thalès, outre ses voyages, aurait passé toute sa vie dans sa cité natale. L’école innove en gardant la part de divin dans ses enseignements mais en chassant la mythologie des raisonnements. La recherche de causes naturelles ainsi que la rationalité font la base de la philosophie de l’école milésienne.

 

 

 

 

 

 

Mathématicien…Thales s’appuie quant à lui sur les connaissances égyptiennes et babyloniennes, dont il aurait été initié lors d’un voyage en Égypte. Là-bas, on lui attribue le calcul de la hauteur de la pyramide de Khéops grâce à la projection de l’ombre et sa mesure est très proche de celle d’aujourd’hui. Il est aussi l’auteur de nombreuses recherches en géométrie. Première personne à laisser son nom dans l’Histoire des mathématiques.

 

 

 

Le théorème de Thalès décrit le fait que si une droite parallèle à un des côtés d’un triangle est tracée à l’intérieur ou à l’extérieur de ce triangle, un nouveau triangle sera créé avec des angles identiques à ceux du premier.

 

 

 

 

Astronome…Thalès est considéré comme un des pères fondateurs de l’astronomie, ayant par exemple calculé la durée d’une année (365 jours ¼), les grandeurs du Soleil et de la Lune, et des éphémérides lunaires. Il a aussi prédit une éclipse solaire survenue lors d’une bataille entre Lydiens et Mèdes. Sa méthode révolutionne le mode de pensée de l’époque…Il ne se contente pas d’énoncer des propriétés, mais il observe, s’interroge et cherche l’origine des phénomènes qu’il a sous les yeux. Il se détourne de l’approche mythologique pour apporter une vision naturaliste, ce qui l’amène logiquement à élaborer des théories philosophiques.

 

 

 

28 mai 585 av. J.-C…

L’éclipse solaire prévue par Thalès a lieu…

 

Lorsque celle-ci a lieu, il accède à une célébrité immédiate. Les moyens de cette prédiction restent inconnus…A-t-il réalisé des calculs sur le mouvement des astres. Une autre hypothèse serait qu’il ait eu la connaissance ou bien l’intuition du Saros, l’intervalle régulier entre deux éclipses. L’historien Hérodote racontera plus tard que cette éclipse aurait interrompu un combat entre le roi de Babylone Nabuchodonosor et les Lydiens.