Sainte-Lucie, 20 ans après…

Au pied des deux pitons et dans nos deux derniers jours à bord de Picnic, nous admirons leur beauté sauvage. Le lendemain, après une heure à terre dans le village de la souffrière pour l’immigration, nous remontons tout au long de la côte au moteur, en douceur et sous une pluie fine avant notre dernière nuit dans la baie d’anse cochon.

 

 

 

Devise du pays…The Land, the People, the Light.

 

 

 

Sainte-Lucie est un État insulaire des Antilles. Située sur le bord oriental de la mer des Caraïbes, Sainte-Lucie fait partie des îles du Vent, elle est située entre les îles de Saint-Vincent-et-les-Grenadines au sud, la Barbade au sud-est, et la Martinique au nord. Sa superficie est de 620 km2 pour une population estimée à 200 000 habitants. Sa capitale et sa plus grande ville est Castries.

 

 

Sainte-Lucie, Unique État au monde à porter le nom d’une femme.

 

 

 

 

Dernière navigation…Pico et son beau voilier Picnic nous ramènent à bon port après deux magnifiques semaines au coeur des Grenadines. Merci !

 

 

Son Histoire…Habitée par les Amérindiens des Antilles 1000 ans av. J.-C. Nommé les Arawaks (Kalinagos). Nommée « Iouanalao », un nom qui signifierait « le pays des iguanes », par la population autochtone, elle est baptisée « Sainte-Lucie », en l’honneur de Lucie de Syracuse, par des marchands espagnols qui sont les premiers Européens à y mettre les pieds…La France établira une réelle colonie et signa un traité avec les Kalinago en 1660 mais tout au long des XVIIe et XVIIIe siècles elle sera disputée entre les Français et les Britanniques, lesquels en obtiennent le contrôle complet en 1814, avec le traité de Paris. En 1833, lors de l’abolition de l’esclavage par le Royaume-Uni, Sainte-Lucie compte plus de 13 000 esclaves noirs, 2 600 Noirs affranchis et 2 300 Blancs.

 

 

 

 

Un gouvernement représentatif local est mis en place en 1924. Le pays devient indépendant le 22/02/1979 et  royaume du Commonwealth, adhère aux États de la Caraïbe orientale en 1981, membre de l’Alliance bolivarienne pour les Amériques (ALBA) depuis 2013. Sainte-Lucie reconnaît le roi Charles III comme chef d’État, représenté sur l’île par un gouverneur général. Le pouvoir exécutif est dans les mains du Premier Ministre et de son cabinet. Le gouverneur général n’agit que sur les conseils de ces derniers. Après les élections législatives, le chef du parti majoritaire ou le chef d’une coalition de la majorité à l’Assemblée est nommé Premier ministre par le gouverneur général. Le Parlement de Sainte-Lucie est bicaméral…La chambre basse, l’Assemblée, comporte 17 députés élus au suffrage universel direct pour cinq ans, et qui élisent en plus un président qui peut être élu en leur sein ou en désignant une personnalité extérieure, portant alors l’effectif de l’assemblée à 18 membres. la chambre haute, le Sénat, est composée de onze membres, nommés par le gouverneur général. La Constitution actuelle a été adoptée en 1978 et en vigueur depuis le 22/02/1979.

 

 

 

 

Sainte-Lucie est une île volcanique et culmine à 950 m d’altitude au mont Gimie. Les pitons de Sainte-Lucie, qui sont au nombre de deux, font partie de la chaîne volcanique du Qualibou, également appelé Soufrière, volcan principal de l’île. Ces pitons ressemblent à deux aiguilles géantes émergeant des abîmes océaniques, et procurent au paysage de Sainte-Lucie force et caractère. Appelés Gros Piton et Petit Piton, ils culminent respectivement à 786 mètres et à 743 mètres d’altitude. Les deux sont reliés par la crête d’un autre piton, le piton Mitan. Au sein du site volcanique, la présence d’un champ géothermique, comportant des sources chaudes et dégageant des fumeroles de soufre, montre que l’activité volcanique est toujours d’actualité. Ils font partie des sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. L’île compte de nombreux cours d’eau comme ceux d’Anse Cochon, de Balembouche, de Thoumasse et Soufrière. Elle dispose également de plusieurs chutes d’eau dont celle de Toraille. Le climat est tropical, modéré par des alizés de nord-est, et possède une saison sèche de janvier à avril et une saison pluvieuse de mai à décembre.

 

Dernier jour…Dernier matin à bord…Dernier Snorkeling…



 

 

Sur ce chemin de l’océan, le long duquel on n’aperçoit ni arbres, ni villages, ni villes, ni tours ni clochers, ni tombeaux, sur cette route sans colonnes, sans pierres miliaires, qui n’a pour bornes que les vagues, pour relais que les vents, pour flambeau que les astres… Chateaubriand

 

 

 

 

 

 

L’homme et la mer

 

Homme libre, toujours tu chériras la mer !

La mer est ton miroir, tu contemples ton âme

Dans le déroulement infini de sa lame,

Et ton esprit n’est pas un gouffre moins amer.

 

 

 

 

Tu te plais à plonger au sein de ton image

Tu l’embrasses des yeux et des bras, et ton cœur

Se distrait quelquefois de sa propre rumeur

Au bruit de cette plainte indomptable et sauvage.

 

 

 

 

Vous êtes tous les deux ténébreux et discrets

Homme, nul n’a sondé le fond de tes abîmes

Ô mer, nul ne connaît tes richesses intimes,

Tant vous êtes jaloux de garder vos secrets !

 

 

 

 

Et cependant voilà des siècles innombrables

Que vous vous combattez sans pitié ni remord,

Tellement vous aimez le carnage et la mort,

Ô lutteurs éternels, ô frères implacables !



Charles Baudelaire

 

 

 

 

 

Demain…Changement de décor…Retour sur terre…