Changement de décor…

MARDI 2 JANVIER 2024…Rejoindre les Antilles depuis Bordeaux c’est le matin une heure d’avion pour atteindre Roissy Charles De Gaulle en A320 et après 3 heures d’attente décoller à bord d’un 777-300 « fatigué » qui affiche complet pour un vol de 8H50 avant de se poser Fort de France à 19H15…Température 30°…Tous les quatre nous voyageons « léger » ce qui permet de sortir sans passer la case récupération d’un sac qui peut atteindre plus d’une heure d’attente…Dernier tranfert vers la Marina du Marin tout au Sud de la Martinique et retrouver Pico (Pierre) à bord de son voilier Picnic.

 

 

Première nuit à bord du bateau, trouver le sommeil et bien récupérer du voyage en raison des 5 heures en moins du fait du décalage horaires. Pour ce premier matin, départ avec l’annexe en deux équipes pour organiser l’avitaillement nécessaire pour 15 jours de navigation dans les Grenadines, ensuite direction l’île de Sainte-Lucie pour une traversée de 4H. Les alizés sont là autour de 13 nœuds ce qui permet d’avancer à un bon rythme.

 

 

Avec le skipper Pico et son voilier Picnic  de 15 mètres qui avance très bien dans une mer formée avec une grande stabilité, que nous apprécions à sa juste valeur en raison des différents monocoques utilisés auparavant et parfois très vétustes

 

 

 

 

 

 

Arrivée avant 16H au Nord de Sainte Lucie dans la partie très argentée de cet état indépendant et lié à l’Angleterre par les accords du Commonwealth. Pico avec sa femme Véronique y réside depuis 2 ans et à l’année. Nous retrouvons la place à l’année de son bateau et après avoir présenté les passeports à la douane, nous sommes autorisés à descendre.

 

 

 

Demain, nous partons pour la plus longue navigation de notre parcours soit 45 miles (80kms) et 9H de navigation avant d’atteindre l’île de Saint Vincent porte d’entrée des Grenadines.

 

 

 

            A SUIVRE…