Jour 18…La pluie fait des claquettes…

Nogaro – Aire sur l’Adour.

 

 

Départ 6H30 – Arrivée 14H30 pour 30 Kms…

I sing in the rain…On the way…Depuis mon départ, pas une goutte d’eau, alors le ciel essaie de se rattraper avec des trombes d’eau, le temps de notre parcours…Nous avons fait le choix d’un parapluie pliant pour éviter le grand parapluie (Poids et encombrements) et surtout pas de poncho…Sur une journée c’est sympa avec en plus une nette baisse de la température…Etape « Roulante » dans une belle campagne avec une arrivée le long d’une voie ferrée désaffectée, symbole du lobbying dans les années 50 de Michelin, Renault, Peugeot pour le tout voiture…Imaginer un train pour les plages de Lacanau, Soulac, le cap ferret, etc.

 

 

C’est ma 18ème halte, et chaque fois elles sont différentes… Excepté Decazeville et La Rozière, les 16 autres fois l’accueil était chaleureux, souvent joyeux et toujours très attentionné…Ici à Aire sur l’Adour, il se nomme André, prêtre Orthodoxe, pour une mission faire que le « Chemin » garde son esprit original parfois oublié.  il m’a soigné en profondeur tous les « bobos » de mes deux pieds…Le soir repas en commun (2 heures !) à échanger par un temps de silence et le chant des pèlerins juste avant le repas… Le paradoxe c’est que nous sommes dans les Landes, département très anticlérical…