Art.06-Dansez sur moi…

Le Mbiwi est un chef d’œuvre du patrimoine musicologique de Mayotte, c’est une musique pratiquée exclusivement par les femmes. il y a quelques décennies encore, elle associait hommes et femmes avant qu’elle ne devienne exclusivement une pratique féminine qui occupe une place de plus en plus importante. Traditionnellement le Mbiwi s’organise au cours des cérémonies de mariage. Le shanza est le lieu où s’installent les danseurs et les spectateurs, il n’y a pas de scène, les acteurs s’installent sur une natte pour les mbiwi, danse déambulatoire, les danseurs sont debout, ils avancent en mouvement circulaire dans un pas rythmé par un mouvement de va et vient. 

 

Mbiwi est un terme polysémique. Il signifie à la fois les instruments, la danse, le genre musical. En tant que danse, il symbolise le pouvoir de séduction de la femme, pouvoir de séduction. Le Mbiwi est un jeu des hanches. Les femmes se mettent face à face, pour rivaliser de leur accoutrement et de leurs attributs physiques. Le costume tient une place très importante. Le jour du Mbiwi chaque femme doit sortir ses bijoux en or, son maquillage, son msinzano, ses tampa, son saluva. Le saluva est un tissu très fin, bien coloré qui valorise les formes du corps. Ainsi, bienheureuse la danseuse de Mbiwi qui est pourvue des reliefs bien enrobés.

 

Mbiwi désigne les deux bouts de bois généralement en bambou qui sont frappés l’un contre l’autre pour accompagner les danseuses.

 

Un peuple…Une culture ancestrale…A Mayotte, la musique traditionnelle est un facteur essentiel d’expression de la culture et des préoccupations quotidiennes de la société, sa production est très vaste. il existe la pratique d’une musique traditionnelle profane et exclusivement artistique. Elle est également très abondante et très variée.


Une fois par mois, au village de Coconi (centre Ouest de l’île) un marché s’organise… Peu de légumes et fruits, beaucoup de stands de dégustations et encore plus d’artisanat local avec une belle surprise des chants et rythmes Mbwi chantés et dansés par un magnifique groupe de femmes « multicolor »…Un moment de bonheur partagé par tous pour s’évader un instant d’une ambiance sur l’île très pesante que nous n’avions avec Chris jamais vécu auparavant… Incivilité, vols, agressions sont relatés tous les jours avec toujours aussi peu de présence de sécurité…

 

 

 

Dansez le Chigoma

danse traditionnellement masculine pour célébrer les mariages.

 

Dansez sur moi/Le soir de vos fiançailles/Embrassez-vous enlacez-vous
Ma voix vous montre la voie/La voie lactée la voie clarté/Étrennez-vous, étreignez-vous
Dansez sur moi / Le soir de mes funérailles / Que la vie soit feu d’artifice / Et la mort un feu de paille…