Jour 14…Jacques à dit 55…

Moissac – Lectoure

 

 

Il y a des jours comme çà…Depuis le départ je souhaitais vivre une journée comme celle là…Ce qui est curieux c’est qu’elle c’est construite par hasard, sans préparatif particulier et au gré des circonstance avec surtout une motivation constante…

 

 

Jusqu’à Auvillar – 20 kms…Départ 5H30, en partant si tardivement… j’avais l’intention de faire une étape courte sur un parcours totalement plat le long du canal de la Garonne. Arrivée en montée mais courte au très jooli village d’Auvillar, il est 10H30 du matin, il faut attendre 14H pour l’hébergement…je prends la décision de pousser jusqu’à Saint-Antoine…

 

 

Jusqu’à Saint-Antoine – 9 kms…Tracé est vallonné, la chaleur commence à monter, je retrouve par le bruit des moissonneuses et les odeurs toute mon enfance dans la campagne de mes Grands-Parents. 13H arrivée sur le village, lendemain de fête, pas âme qui vive et gîte fermé, je me repose et grignote mes restes (un morceau de pain et un paquet de gâteau) et direction Miradoux…

 

 

Parcours… Jusqu’à Lectoure– 26 kms…La chaleur est là, écrasante, toujours personne (Dimanche), parcours vallonnés et des pentes douces, j’avance toujours à bon pas…Sur la journée je vais marcher les 2/3 du temps sur les bas côtés de routes bitumées, qui demande beaucoup d’attention pour ne pas se tordre les chevilles…16H30…Pose à Flamarens pour boire 2 cocas et comme sur tous les autres arrêts je m’approvisionne en eau et m’asperge d’eau avant de repartir. Le pied gauche est bon, le droit est en cours de guérison et je peux marcher normalement pour la première fois depuis longtemps, les jambes sont bonnes et surtout j’ai l’envie, alors direction Lectoure avec uniquement un arrêt boissons et pause pied de 15 minutes, je vais marcher sans interruption et atteindre Lectoure à 20H00… 55 Kms intense avec le bonheur d’y arriver ! Un Gîte étape qui m’accueille, une pause repas dans le Bar des Sports très vintage, un plateau de charcuterie (c’est ok il faut manger salé) et une grande bière pour fêter cette journée ! Demain sera un autre jour.