Paris

 

IMMORTELLE

 

 

Marchez inlassablement dans ses rues, le jour, la nuit. A la découvertes de nouveaux lieux, des plus célèbres au plus secrets.

 

 

À Lutèce voguant aux aurores de nacre

Clocher, sonne là haut la cloche des patries la cité des rois

Des croix, des gueux, des sacres

Que retentisse encore le glas gras des tueries.

À la ville lumière éteinte en simulacres

Fous nous le gros bourdon, beffroi du capital

 Carillons, sonnez tous à cette capitale…

 

Que la guerre épargna et que la paix massacre…

 

 

 

C’était ici que le grand vent de l’invention, faisait valser les têtes…

Paris Jérusalem de l’intelligence, doux murmure des jubilations...

 

Je t’en prie, toi qui fus un grain de beauté du monde, sois grain de bonté du monde…

 

 

Extrait de la chanson “Montparis” du disque “Locomotive d’or”  1974 de Claude Nougaro (1929-2004)